Tout savoir sur le champagne des vignerons et ses bulles

Par | on février 10, 2018 | 0 Comment

Qui dit champagne dit produit de qualité, mais très souvent champagne veut dire aussi produit hors de prix. Entre champagne de marque ou champagne de vigneron les français se perdent entre les deux. Quelle est la différence entre les deux types de champagne ?

Champagne de vigneron ou champagne de grande marque ?

Selon le propriétaire du Raphaël Michel, le grand négoce en vin, « Un champagne de vigneron, c’est un champagne, qui a été élaboré de A à Z par le vigneron. C’est-à-dire le vigneron qui possède sa propre vigne, va à la fois va cultiver la terre, presser son raisin, vinifier et aussi commercialiser sa propre marque de champagne. »

La grande différence entre un champagne de grande marque et un champagne de vigneron, c’est que la marque doit plaire à un grand nombre de personne, puisqu’elle doit être distribuée partout à travers le monde. Alors qu’un vin de vigneron, il est issu d’un tout petit domaine, avec des vins qui ont beaucoup plus de personnalité et de caractère.

Quelle différence au niveau du prix

Les prix varient si le vin est de grande marque, grande maison ou chez un vigneron. Le prix d’une bouteille de vin grande maison est toujours plus cher qu’un vin de vigneron, pour le prestige du domaine sous appellation de maison avec un système de communication plus important. Toutefois, en achetant du vin de vigneron, vous êtes dans un rapport qualité prix bien meilleur. En effet, un vin brut non millésime entre 20 et 30 euros alors qu’un millésime varie entre 30 et 80 euros. Pa

r contre, ce qui influe sur le prix des champagnes, c’est le vieillissement du vin, l’origine des jus et l’origine de la parcelle, par exemple les cuvées qui sont issues de veilles vignes des clos naturellement le prix est très cher par rapport aux autres vins.

Comment se forment les bulles du champagne

Les bulles contenues dans le champagne sont naturelles, et se forment grâce aux levures contenues dans les bouteilles. En effet, ces derniers en transformant le sucre en alcool vont libérer du CO2. Plusieurs facteurs agissent sur la taille de la bulle dont c’est la façon où va se produire la fermentation, mais encore l’âge du champagne. En effet, plus le champagne est vieux, moins vous aurez une bulle vive. Toutefois, il faut faire aussi attention à la façon de laver vos verres à champagne, si le verre est lavé avec un produit détergent vous aurez moins de bulles. C’est pour ces raisons, que chez le négoce en vin, Raphaël Michel, on conseille leurs clientèles de laver leurs verres à champagne juste avec de l’eau très chaude et d’utiliser le moins de produit possible.

Recent Posts

Description de l'auteur

Comments are closed.