L’immobilier, placement privilégié des Français

L’immobilier reste, en 2019, le placement privilégié des Français. C’est ce qui ressort du baromètre Perial-Ifop. Quatre Français sur trois connaissent l’épargne immobilière, et 89 % estiment que les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) constituent un bon compromis entre rentabilité et risque. La SCPI, un excellent outil pour bien épargner, permet aux particuliers de se constituer un revenu immobilier et donc un patrimoine sans se préoccuper de la gestion de leurs biens.

A Plus Finance, une société de gestion indépendante, gère un encours de 800 000 millions d’euros. Les domaines d’expertise de cette société de gestion couvrent l’immobilier, la multi-gestion et le financement des PME. Avec plus de 5 400 logements pour le compte de trois OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) à destination d’investisseurs professionnels et 450 000 millions d’euros d’encours, le pôle immobilier d’A Plus Finance s’est spécialisé depuis une dizaine d’années sur le segment des Résidences Seniors Non Médicalisées. S’appuyant sur cette expertise, en 2017, elle lance le premier OPCI “Grand Public” dédié aux RSS.

L’OPCI permet l’imputation d’amortissements comptables et la déduction des charges sur les revenus générés par la location meublé. Ainsi, les revenus distribués seront majoritairement ou tout exonérés d’impôts. L’Organisme de Placement Collectif Immobilier se présentera sous la forme d’un FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’innovation) et pourra être souscrit de deux manières :
– au travers d’un contrat d’assurance vie : une liquidité mensuelle sera assurée et l’investissement pourra bénéficier de la fiscalité du contrat AV ;
– au travers d’un compte-titre : l’investissement pourra bénéficier de tous les avantages du régime “LMNP”. Le fonds est notamment soumis à un risque de perte en capital.

L’immobilier : un secteur dynamique

Le marché de l’immobilier est un secteur très riche en métiers variés. Il ne se résume pas seulement au métier d’agent immobilier.
Certains métiers sont accessibles à bac+3 ou bac+2, comme les métiers de la transaction et de la gestion, et vous donnent accès aux cartes professionnelles Syndic, Transaction et Gestion obligatoires pour ouvrir votre propre agence. D’autres métiers nécessitent un bac+5 et exigent l’acquisition de compétences plus pointues comme ceux de l’audit expertise conseil, l’ingénierie financière immobilière, la promotion…

Une multitude de métiers
On peut citer notamment : le gestionnaire de patrimoine, le gestionnaire de copropriété, le gestionnaire d’actifs immobiliers, l’expert en évaluation, l’asset manager, l’administrateur de biens, l’agent immobilier, le responsable de programme, le chasseur immobilier (également connu sous le nom de dénicheur d’appartement)…