Le capital-risque : un financement efficace de l’innovation sur le long terme

Par | on décembre 22, 2018 | 0 Comment

 

Capital-risque : les fonds français en tête en Europe

Les grandes étapes du capital risque français
– 1955 : création des Sociétés de développement régional (SDR) qui avaient à l’origine pour mission de prendre des participations dans les entreprises de leur région.
Elles ont essentiellement développé une forte activité de prêts. Au départ, il existait 25 Sociétés de développement régional.
– 1970 : lancement par l’État de l’Institut de développement industriel (IDI), dont le capital a été repris en 1987 à l’occasion d’un RES. Par la suite, l’IDI a constitué des filiales spécialisées (Ciclad, Euridi, Finovelec) et a racheté Eurofra et Coparis.
– 1972 : création des Sociétés financières d’innovation (SFI) qui ont été instituées pour favoriser le financement de l’innovation et des nouvelles entreprises technologiques ;
la première, Sofinnova, fut créée en 1972. Il existe aujourd’hui 20 SFI : 15 nationales ou sectorielles et 5 régionales (dont une seule existe en région).
– 1975 : création des Instituts régionaux de participation (IRP), dont le premier a été créé en 1977 : Siparex Lyon, avec la région Rhône-Alpes comme zone d’intervention. Le statut des Instituts régionaux de participation a été supprimé en 1985 au moment de la création des Sociétés de capital-risque.
– 1982 : la loi de décentralisation de mars 1982 autorise des régions à prendre des participations dans les sociétés financières à vocation régionale (SCR, SFI, IRP, SD…) et de certaines SICOMI ;
– création de Sofaris qui apporte une assurance au risque financier des concours bancaires ou des apports en fonds propres accordés par des établissements financiers en faveur des PME.

– 1983 : mise en œuvre du second marché pour les PME, près de vingt ans après le marché officiel à terme et au comptant ainsi que du marché hors-cote ;
– création du Fonds commun de placement à risque (FCPR), qui ont pour objectif de favoriser la gestion collective dans les fonds propres d’entreprises non cotées.
– 1984 : création de l’Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC) regroupant les principales structures françaises de capital-investissement ;
– loi de RES (Rachat d’entreprise par les salariés) qui a été modifié en 1987 et en 1992. Cette mesure a permis d’adapter en France la transmission d’entreprises par la technique du LMBO (Leverage Management Buy Out).
– 1985 : création du statut de Sociétés de capital-risque (SCR) qui apporte un cadre incitatif aux sociétés financières spécialisées dans les apports de fonds propres dans les sociétés non cotées et qui ont remplacé les Instituts régionaux de participation (IRP).
– 1997 : création des Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI), de la famille des FCPR.
– 2000 et 2001 : création d’un second fonds public accompagné d’un Fonds de co-investissement dans les jeunes entreprises.
– 2005 : création d’Alternext, marché financier spécial pour les entreprises de croissance et ayant déjà une activité solide.

Qu’est-ce qu’une société de gestion ? Quel est son rôle ?

Analysis

Les sociétés de gestion sont des entreprises d’investissement qui s’occupent du pilotage des portefeuilles d’actifs de leurs clients (investisseurs institutionnels, entreprises, particuliers). Pour exercer son activité, une société de gestion doit obtenir un agrément de la part de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Elle agit également pour des portefeuilles individuels pour le compte de clients particuliers ou d’institutionnels via un mandat de gestion.

Les cinq meilleures sociétés de gestion françaises
A Plus Finance (une société de gestion indépendante spécialisée dans la multigestion et le capital investissement) ;
– Amundi Immobilier ;
– Perial AM ;
– BNP Paribas REIM ;
– Corum AM.
A Plus Finance est agréée en tant que société de gestion de portefeuille depuis le 30 juillet 1998. Elle est l’un des acteurs indépendants les plus actifs du capital investissement en Europe.

Description de l'auteur

Comments are closed.